La Brédoire,  anciennement gérée  par  le  Syndicat  Intercommunal  de  la  Boutonne  Amont (SIBA), relève aujourd’hui de la compétence du Syndicat Mixte pour les  études,  les  travaux d’aménagement et de gestion du Bassin de la Boutonne (SYMBO).

En  2014,  le SIBA a fait  réaliser  une  étude  hydromorphologique.  Cette  étude  indique  la présence  de  30  ouvrages  transversaux  sur  la  Brédoire.  Ces  ouvrages  ont  pour fonction la stabilisation du profil en long, la répartition de débits et le stockage d’eau.

Par ailleurs, la Brédoire et le Palud sont classés en liste 2 de l’article L.214-17 du code de l’environnement. Ainsi, les ouvrages ne permettant pas la continuité écologique  doivent faire l’objet d’aménagements.

Le  SYMBO a  donc  lancé  une  seconde  étude  pour  le  rétablissement  de  la  continuité écologique sur la Brédoire et le Palud. Cette étude a pour but d’apporter au syndicat un outil d’aide à la décision pour mettre en œuvre sa politique d’intervention vis-à-vis  des  ouvrages  hydrauliques  du  bassin  et  ce  dans l’intérêt général.

L’un des objectifs fort est de trouver  des  solutions  techniques  réalisables  afin  de  rendre franchissable et transparent les sites d’ouvrages concernés,  sans  ignorer  les  enjeux,  les usages qui en dépendent et les conséquences de l’aménagement sur les ouvrages.

Cette étude répond également à la mise en œuvre de la disposition 19 du SAGE Boutonne approuvé le 5 septembre 2016 qui vise à rétablir la continuité écologique.

La phase 1  de l'étude pour la restauration de la continuité écologique sur les ouvrages hydrauliques de  la Brédoire et du Palud est terminée.

Cette première phase a consisté  à  réaliser l'état des lieux et le diagnostic.

Elle a été réalisée en deux temps.

La première étape (l'Etat des lieux) a permis de recueillir  toutes  les  données  historiques possibles  sur  les moulins, les ouvrages hydrauliques et leur fonctionnement afin d’avoir une meilleure compréhension de la dynamique du cours d’eau.

La   seconde   étape a consisté   à réaliser  un  diagnostic  de  la  zone  d’étude:   bilan réglementaire,   étude   morphodynamique   et   écologique,   hydraulique,   patrimoniale,   des usages, foncier, etc.Lors de cette phase, des reconnaissances approfondies de terrain seront réalisées afin de définir les caractéristiques du cours d’eau, d’identifier les dysfonctionnements de quelque nature qu’ils soient. Des rencontres  seront  prévues  avec  les  riverains,  les  élus,  et  les  usagers  concernés  par l’étude.

Le  diagnostic  de  l’état  actuel  permet  de  définir   les   causes   des   perturbations   et dysfonctionnements  qui  auront  été  constatés,  et  de  recenser  les  enjeux  et  usages associés aux ouvrages, qu’ils soient environnementaux, socio-économiques, récréatifs, etc...

 

Télécharger le rapport de présentation de la phase 1
Télécharger la présentation du rapport de phase 1 (réunion du 20/06/2019)