Après un hiver 2018-2019 peu pluvieux, une recharge des nappes souterraines limitée, la canicule installée depuis le mois de juin conduit à une forte sécheresse généralisée.

Les dernières pluies remontent à début juin et depuis aucun apport pluviométrique pour compenser les fortes chaleurs, les fortes valeurs d'ETP (évapotranspiration - eau évaporée par les sols et les plantes) et aussi les fortes demandes en eau pour compenser l'absence de pluies (irrigation des cultures).

Les affluents de la Boutonne subissent notamment cette forte sécheresse, qui se rapproche de l'été 2017 en niveaux d'eau (avec des chaleurs et températures de l'air supérieures !).

L'axe Boutonne résiste encore mais les débits sont plus faibles qu'en 2017 à la même époque...

Les baisses devraient s'accentuer ces quinze prochains jours pour atteindre les seuils d'alerte renforcée puis de crise

Les économies d'eau et une bonne répartition des prélèvements selon les priorités sont de rigueur pour atténuer la baisse rapide des niveaux dans les cours d'eau.

 

Pour consulter la situation de l'étiage : voir l'outil E-tiage en accès libre (ici)

Pour consulter les arrêtés de restrictions de prélèvements d'eau : voir le site officiel PROPLUVIA (ici)

et le site de consultation des restrictions d'eau commune par commune : info restriction eau (ici)

L'eau est notre patrimoine commun, préservons-là !